Enter your keyword

Hysterectomie

Chirurgie gynécologique

L’hystérectomie consiste à l’ablation chirurgicale de l’utérus. L’utérus est un organe musculaire composé du col (partie visible dans le vagin) et le corps. C’est dans cet organe que se développe la grossesse. C’est lui qui produit l’endomètre (tissu qui se développe pour permettre l’implantation d’une grossesse) chaque mois. Quand il n’existe pas de grossesse ce tissu se désagrège et forme les règles. L’hystérectomie entraîne donc l’impossibilité totale et définitive de grossesse et la disparition définitive des règles. L’hystérectomie peut concerner que le corps de l’utérus, c’est une hystérectomie dite « sub-totale », ou plus fréquemment le col et le corps, c’est l’hystérectomie dite « totale ». Peut être associé à l’ablation de l’utérus, l’ablation des annexes ( trompes et ovaires), c’est l’hystérectomie avec annexectomie.

Indications :

L’hystérectomie peut être nécessaire pour traiter:
- Des hémorragies génitales
- Des fibromes
- Une endométriose de l’utérus (adénomyose)
- Un prolapsus (ou descente d’organe)
- Un cancer
- Une complication hémorragique grave de l’accouchement

Chaque année en France, environ 70 000 hystérectomies sont effectuées (Source CNAMTS).

hystérectomie

Modalités :

hystérectomie

L’hystérectomie peut être réalisée de trois façons différentes : Par voie vaginale : l’intervention a lieu par les voies naturelles sans ouverture du ventre. Elle est réalisable en fonction du type d’indication et de « l’accessibilité » de l’utérus par le vagin et la vulve. L’intervention se fait en position dite « gynécologique », les jambes sont relevées et écartées.

Par voie abdominale : l’intervention a lieu par ouverture du ventre (laparotomie). Selon les cas, l’incision est effectuée classiquement horizontalement (dite transversale) au dessus des poils du pubis mais peut être effectuer quand nécessaire par une incision verticale jusqu’à l’ombilic voire au dessus (dite médiane). L’installation est allongée.

Par voie coelioscopique : l’intervention à lieu grâce à des petites incisions dans le ventre pour mettre en place des instruments et une caméra. La coelioscopie peut « préparer » l’intervention pour faciliter quelque fois la chirurgie par voie vaginale, c’est l’hystérectomie vaginale coelio-préparée. L’installation est mixte, elle combine l’installation allongée pour la coelioscopie et la position gynécologique, pour la voie vaginale.

Signes d'alerte :

Tout évènement qui vous inquiète doit vous faire contacter votre médecin traitant ou votre chirurgien. De façon classique, une fièvre > 38,5°C à deux reprises, des saignements anormaux, ou des douleurs importantes, des vomissements, des problèmes sur les cicatrices des incisions doivent vous faire contacter un médecin.

hystérectomie