Enter your keyword

Hysteroscopie

Chirurgie gynécologique

L’hystéroscopie est une intervention endoscopique, c’est à dire effectuée grâce à une caméra (hystéroscope), introduite par les voies naturelles (par le vagin), dans l’utérus.

Chirurgie dite en ambulatoire, entrée et sortie le jour même (vous devez être accompagnée et ne pas rester seule la nuit). Etre à jeûn depuis la veille, minuit. Votre dossier doit être complet.

Elle permet de regarder la normalité de la cavité utérine, c’est l’hystéroscopie diagnostique. Elle peut être complétée par un curetage, c’est à dire un prélèvement de surface du tissu de la cavité, l’endomètre, Ce curetage est effectué grâce à une curette (une petite « cuillère »).

L’hystéroscope peut être équipé de petits instruments qui permettent aussi de travailler dans la cavité, sous contrôle de la vue, c’est l’hystéroscopie opératoire, Elle permet d’enlever certaines anomalies comme des adhérences (synéchies), des polypes, des petits fibromes ou de « raboter » l’endomètre (endométrectomie).

Indications :

Les indications de l’hystéroscopie sont nombreuses :

Toutes les anomalies de la cavité utérine : synéchies (adhérences dans la cavité), polype, myome ou fibrome qui dépasse dans la cavité (sous-muqueux), hyperplasie (développement excessif du tissu de l’endomètre), ou malformation de l’utérus… Vérifier la normalité de la cavité par exemple avant une prise en charge en procréation médicalement assistée ou fécondation in-vitro…

S’assurer de l’absence de maladie de l’utérus comme par exemple lors de saignements après la ménopause (diagnostic du cancer de l'endomètre).

Permet de guider certains gestes comme la pose d’implants tubaires de stérilisation, c’est la méthode ESSURE.

hysteroscopie nice

Modalités :

hysteroscopie nice

L’hystéroscopie se fait donc par les voies naturelles. La position est dite « gynécologique », c’est à dire allongée, les jambes remontées et écartées. Le chirurgien est situé entre les jambes de la patiente, en position assise. L’écran de télévision qui retranscrit les images de la caméra étant situé d’un côté de la patiente.

Pour voir l’intérieur de la cavité il est nécessaire d’injecter du liquide soit physiologique si l’intervention consiste juste à regarder (hystéroscopie diagnostique), soit un liquide non conducteur s’il est nécessaire d’utiliser de l’énergie électrique, pour couper ou coaguler (hystéroscopie opératoire), c’est le glycocolle ou mannitol.

Signes d'alerte :

Tout évènement qui vous inquiète doit vous faire contacter votre médecin traitant ou votre chirurgien. De façon générale, une fièvre > 38,5°C à deux reprises, des douleurs importantes, des vomissements, ou des saignements abondants persistants, doivent vous faire consulter

hysteroscopie nice